Démarche artistique

FR - Venu à la photographie récemment, je développe plusieurs projets de travaux ayant actuellement pour cadre le Sud-est asiatique. Voyageur solitaire, je parcours depuis plusieurs années l’Asie. Je sillonne avec un matériel réduit les routes du nord-Vietnam, du Laos, de Thaïlande et du Cambodge. Les images s'affirment moins comme des témoignages de l'Asie que des images en milieu asiatique, moins d'Asie qu'en Asie.  

Ma démarche actuelle n’est pas celle de la photo de voyage ou si elle l’était elle serait celle d’un photographe de voyage faisant un pas de côté. Prendre des clichés à l’étranger crée, comme malgré soi, un dessillement des yeux et maintient un regard en alerte. Donner à voir les vies quotidiennes des diverses populations d’Asie tout en se détachant d’une vision exotique appauvrissante constitue l’un des volets de ma démarche. Ainsi, céder au pittoresque conduirait à réduire implicitement l’altérité à un exotisme opaque, à une mise à distance de populations enfermées dans la joliesse et le surprenant. A l’inverse, les situations ordinaires de la vie quotidienne plongées dans cet environnement asiatique si singulier, pour nous Occidentaux, produisent des réactions complexes. Le décalage des situations happe l’attention, puis conduit à s’interroger sur la nature et la solidité de cette étrangeté, enclenchant ainsi un processus réflexif au fondement du rapport artistique. 

Pour autant, la référence à l’Asie peut s’avérer plus subtile comme dans la série « Poissons rouges » où rien ne vient indiquer avec certitude que le cadre et l’inspiration sont asiatiques. Il ne s’agit pas ici d’ « asiatisme » comme il y eut un courant de « japonisme » au cours des derniers siècles en Europe mais davantage de circulations de sens, d’effets miroirs et d’opportunités singulières.

EN - Came to the photography recently, I develop several projects of works currently taking place in Southeast Asia. As lonely traveler, I have traveled Asia for several years. I criss-cross the roads of North Vietnam, Laos, Thailand and Cambodia with a light equipment.

Nevertheless, my current approach is not that of the travel photo or if it was it would be that of a travel photographer taking a step aside. Taking photographs abroad creates, as if in spite of oneself, a flickering of the eyes and keeps a look alert. Giving to see the daily lives of the various populations of Asia while detaching themselves from an impoverishing exotic vision is one of the components of my approach. Thus, to yield to the picturesque would implicitly reduce alterity to an opaque exoticism, a distancing of populations imprisoned in prettiness and surprising. Conversely, the ordinary situations of everyday life immersed in this unique Asian environment for Westerners produce complex reactions. The shifting of situations simultaneously catches attention, and then leads one to wonder about the nature and solidity of this strangeness, thus engaging a process at the foundation of the artistic relationship.

However, the reference to Asia may be more subtle, as in the series "Fish and poison" where nothing comes to indicate with certainty that the framework and inspiration are Asian. This is not "asiatism" as there was a current of "Japanism" in recent centuries in Europe but more in the circulation of meaning, mirror effects and opportunities.

Propulsé par PhotoDeck